lundi 24 novembre 2008

Récits de Suède 1./ Le Master NOHA

Les cours ici sont organisés de la manière suivante: on a un module toutes les 3 semaines. De mi-septembre à mi-octobre nous avond donc commencé par Anthropologie, à raison de 9h par semaine, cours théorique sur les notions de culture, de parenté ("kinship") dans les sociétés dites primitives et modernes, de genre ("gender issues") etc le mardi et présentations d'anthropologues sur des sujets contemporains (enfants et femmes soldats dans les guerres africaines, sortie de conflit au Cambodge, crise politique en Bolivie, participation locale dans un projet de réimplantation de population au Mexique etc.
Puis nous avons enchainé avec Santé Publique, qui traitait de HIV/Sida, nutrition, eau et assainissement/hygiène, sécurité alimentaire (tous les thèmes traités dans les programmes d'Action Contre la Faim, çà m'était donc familié depuis mon stage à NYC, avec grande joie!), les 5 grands fléaux de santé publique (malaria, malnutrition...), santé reproductive/violences envers les femmes etc, c'était vraiment super intéressant.
Là je suis en train de finir le module de management (je viens de rendre un essay de 2000 mots et demain chaque groupe présente un projet sur un cas spécifique, mon groupe doit présenter un projet d'intervention en nutrition dans un camp de de déplacés après uen sècheresse), durant les cours nous avons appris à écrire une proposition de projet humanitaire du début à la fin, très pratique, et nous avons également eu un cours sur la psychologie dans l'humanitaire, un cours de ressources humaines... Très intéressant!

Voilà, après les 2 derniers modules si on doit résumer ce que l'on a appris (ah et en prenant aussi quelques souvenirs d'anecdotes entendues à Varsovie): On va voir/vivre des choses horribles et on va avoir un grand traumatisme ensuite, on va se choper toutes les maladies du monde (vers intestinaux ou autres sortes de vers, malaria etc), et de toute façon l'amour faut pas y compter, tout ce qu'on réussira à trouver dans la brousse c'est un "good fuck" (désolé si je choque la famille qui me lit, ce sont les paroles de gens revenant de quelques années du terrain qui le disent!)!
Voili voilou, ben je suis bien contente de faire cette formation dis donc! Je me demande où je me dirige d'un coup lol...

Voilà sinon donc mercredi j'entame le module de droit humanitaire jusqu'à Noël, et en janvier je finirai par Géopolitique, rebaptisé ici (car c'est leur spécialité) "Paix et Conflit".

Je finis le 28 janvier à Uppsala, et ensuite déménagement à Bilbao e Espagne au second semestre du 12 février à fin mai! La spécialité que je vais étudier là-bas (en espagnol s'il vous plait!) sera droit humanitaire (approfondi par rapport au 1er semestre) et management (de même, approfondi par rapport à ce que je viens de faire). J'y vais seule, enfin y a 2 filles de mon Master qui seront avec moi, mais c'est pas les gens avec qui j'ai noué le plus d'amitié ici, même si elles sont gentilles (enfin une est une vrai pile electrique toute stressée elle m'énerve, l'autre est très sympa mais a son caractère lol). Sinon je vais retrouver d'autres personnes vues à Varsovie (que je connaissais ou juste de vue, faut dire qu'on etait au moins 120 personnes la bas donc j'ai pas discuté avec tout le monde!) qui ont l'air très cool donc çà promet d'être sympa!
En ce qui concerne le 3ème semestre dans une université partenaire pour le mémoire cet été(places limitées), on nous avait dit fin novembre pour les dossiers de candidature, donc on devrait les recevoir incessament sous peu..

Ah et pour finir de bonne humeur, j'ai donc recu mes notes pour le module de Varsovie (qui consistait de nos présence et de la rédaction d'un essay de 2000 mots) et celui d'Anthropologie (une présentation et un essay) et j'ai eu C aux 2! Vous me direz: mais c'est nul C ou bien, oué, et alors? Ici ils notent de A à E (et F correspond a l'échec à l'exam) et C est bien (entre 12 et 14 ou entre 14 et 16, je sais plus trop mais en gros c'est une bonne note!)

2 commentaires:

maman a dit…

merci pour toutes ces infos; choquée, moi? rassurée, la maman?
chérie, le parcours que tu as choisi n'est pas du tourisme et j'en suis parfairement consciente.
ta maman qui sera toujours disponible pour toi.

Caroline a dit…

C'est bien dit, Mme Mougenot ! The blog is back, et ça fait plaisir enfin !!