lundi 24 novembre 2008

Récits de Suède 3./ La vie sociale!

Résumer un semestre de vie sociale, dur dur... C'est ma faute après tout, de n'avoir jamais pris le temps de raconter au fur et à mesure... La fin de l'année approchant à grands pas, je me devais de finir ce chapitre avant la résolution 2009 d'être un peu plus à jour sur ce blog, surtout que l'année à venir est synonyme de voyages, encore!

Uppsala étant une ville étudiante (près de 40 000 je crois), il y a donc fort à faire et l'on rencontre beaucoup de gens. Je ne m'étendrai pas sur les gens, car je crois avoir déjà fait un tour d'horizon des nationalités de mes camarades de classe venant du monde entier (dont une Thailandaise, une Indonésienne et un Népalais qui se sont rajoutés en cours de route et une Iranienne ayant assisté aux cours de Santé Publique avec nous), rajoutez quelques connaissances Erasmus francaises, italiennes, belges, allemandes etc etc et voilà mon environnement social.

Pour ce qui est des soirées, comme je le disais dans mes premiers articles du semestre, tout se passe dans les 13 nations, ces clubs étudiants aucquels on doit s'inscrire afin de recevoir notre carte étudiante. Petit-dejeuner, déjeuner, fika (traduisez par "pause café"), pub avec hamburgers/nachos etc et boites, ainsi que bibliothèques et assoc étudiantes (théâtre, photo, culture, chorale, orchestre, danse etc etc) tout est à disposition des étudiants, pas besoin de sortir autre part dans Uppsala! C'est très pratique, mais quelques inconvénients quand même: une séparation bien visible entre la population étudiante et le reste d'Uppsala, pas de mélange entre les étudiants et ceux qui travaillent, et c'est bien dommage, et du coup nous n'avons aucune connaissance des autres endroits sympas en ville. En même temps, la nourriture et l'alcool étant bien moins cher dans les nations, cela ne nous donne pas envie de nous aventurer en terrain inconnu lol.
Les boites ne sont pas ouvertes tous les jours, ainsi chaque club de nation est ouvert un seul soir dans la semaine: Le club à V-Dala (ma nation) est LE club du samedi, mais n'est pas ouvert les autres soirs (il est même ouvert que tous les 2 samedis), idem pour Värmlands qui n'ouvre son club que le vendredi soir, SNerikes le mardi et vendredi etc. (Quelle information capitale que je vous donne là!!! Oui mais bon, c'est pour que vous vous imaginiez le fonctionnement).
Bref ce qui est bien, c'est que les nations sont des grandes maisons, certaines style manoir, avec le pub, la salle pour le déjeuner et la fika, une grande salle pour les soirées spéciales et clubs, la bibliothèque etc. A Värmlands par exemple, la bibliothèque est même vidée le soir pour former une 2eme salle de boite! Danser à côté de vieux livres centenaires sentant sûrement le renfermé, c'est assez marrant. Voilà donc ce qui occupe mes soirées, surtout du weekend bien sûr (je vous rassure je ne sors pas tous les soirs, même s'il y aurait matières à...)




D'autres évènements sociaux typiques à Uppsala sont les Gasques, ces grands dîners formels qui durent 5 ou 6 heures. En général entrée-plat-dessert, et quelques verres de différents alcools (snaps, bière, vin et digestif) ponctués d'animations en tout genre. On s'assois à notre place attribuée, c'est-à-dire pas forcément à côtés des potes avec qui on s'est inscrits, mais tant mieux, on rencontre plein d'autres gens. Les places alternent garçons et filles, et le garçon sur ma gauche devient alors mon gentleman du soir (c'est juste un titre il fait rien de particulier). La soirée s'ensuit alors de discours des organisateurs, en général des discours humouristiques, histoire de pas ennuyer l'audience, puis on chante des chansons (en suédois), certaines chansons nécessitent de trinquer ensuite, d'abord avec le gentleman, puis avec le mec de droite, puis celui d'en face, et hop une gorgée (et non pas snaps cul-sec ou demi-verre de vin d'un coup comme j'ai fait à la première gasque, sinon on se retrouve vite le verre vide pour trinquer les fois d'après lol), et ensuite on a enfin le droit de goûter au repas consistant de mets suédois bien sûr. Après quelques bouchées, c'est reparti pour des discours et des chansons, trinquons, mangeons, puis vient une chorale, puis bouchées, chansons, discours, hop on nous sert le plat principal, et rebelotte, puis un orchestre, et rebelotte jusqu'à 22/23h, où l'on chante et trinque pour la dernière fois debout sur nos chaises avant de sortir... L'avantage c'est qu'on nous fait manger très lentement, ca évite un bon mal de ventre, et puis après on va digérer au bar le temps que les gens vident la grande salle et la transforme en boite, et ensuite on danse!
C'est une soirée bien originale et très agréable qui nous fait découvrir un peu de la Suède, et nous fait rencontrer beaucoup de gens sympas, suédois et étrangers. La première gasque était une gasque internationale, donc sur 400/500 personnes, presque tous étaient des étudiants étrangers. Il y avait quand même quelques ambassadeurs suédois à chaque table pour nous expliquer le fonctionnement de la gasque, et j'ai eu la chance d'être à ce que j'appelle la "table VIP", car j'étais à la table centrale avec les gens des différents comités internationaux et students' union, je me suis fait de bons contacts quoi ;-) L'avantage de cette gasque était que les discours, et certaines chansons, étaient en anglais, contrairement à la 2ème gasque à laquelle j'ai participé, la Luciagasque, gasque de Noël, enfin de la Sainte-Lucie, le 13 décembre, qui était toute en suédois. On se rend compte tout de même que les Suédois sont des gens très comiques! Enfin si seulement je pouvais comprendre leurs blagues... Imaginez-vous 5h de dîner tout en suédois (ou variez avec chinois, le résultat est le même...) bref expérience intéressante, mais qui restera unique je crois lol. Par contre l'avantage de cette 2eme gasque était qu'on était seulement une centaine, et le repas était sous forme de buffet, nous avons donc pu gouter à plus de spécialités suédoises.



A part çà, je tente d'occuper mes journées (nuits plutôt, le ciel étant noir dès 15h en décembre), lorsque je n'ai pas d'examens, en allant à la piscine, sauna et hammam, le bonheur total! Finalement quand on s'occupe bien, le froid et la nuit ne sont pas si déprimants. De même fin novembre nous avons eu le droit à une belle tombée de neige pendant quelques jours, ce qui nous a permis d'aller nous balader le long du lac gelé près de notre résidence, de faire de la luge, des bonhommes de neige, des anges etc. Niveau d'âge mental? 5 ans! Mais qu'est-ce que c'était bien!!!



J'ai également passé quelques journées à Stockholm pour se balader, visiter le musée Vasa (un grand bateau viking superbe) et voir le marché de Noël. La capitale étant à seulement 40 minutes en train d'Uppsala, c'est pratique d'y aller pour la journée ou une apres midi shopping. Stockholm est une très jolie capitale aux allures de petite ville, ce qui la rend vraiment agréable. (Photos à venir plus tard je pense car là j'ai la flemme de mettre plus de photos lol).

Enfin le dernier évènement dont je voulais parler, c'est la Sea Battle! Je suis partie en compagnie d'Emeline un weekend faire un voyage en ferry jusqu'à Tallinn, capitale de l'Estonie. Départ dimanche soir 18h du port de Stockholm, nuit de fête à bord du ferry accueillant 1300 étudiants internationaux, donc grosse fiesta, arrivée a 10h lundi, visite de la vieille-ville médiévale super jolie et départ à 18h pour un retour à Stockholm vers 10h mardi matin et enchainer le premier cours de management à 13h malgré avoir dormi 3h seulement et bu jusqu'à 5h du matin. Et les 2 jours pour ... 30 euros en tout! On était répartis en cabines de 2 ou 4, moi j'ai eu une cabine de 2, à partager avec ... un mec italien qui semblait TRES content de partager la cabine avec moi... youpi... Heureusement il était gentil et avec un grand sourire charmeur, il a bien accepté de changer avec Emeline... OUF, sauvée... Notre ferry s'appelait le "Romantika", ca annonçait la couleur... A bord, que des Erasmus bourrés et "morts de faim", quelle ambiance! Bref Emeline et moi, qui pensions nous enfermer dans notre cabine pour éviter l'ambiance Erasmus dont on avait usé et abusé il y a déjà quelques années (c'est là qu'on se sent bien vieillies malgré notre âge lol), avons tout de même bien rigolé et très peu dormi ces 2 nuits à bord. On a même rencontré, parmis tous les Français, Italiens etc dragueurs à fond, un Anglais super sympa avec qui on a pas mal dansé et discuté. Encore une expérience vraiment originale et géniale! Pour les photos je crois qu'il faudra attendre encore un peu, mais j'essaierai de me faire violence et d'en poster!

Encore un article long à lire donc je vais m'arrêter là, j'ai raconté déjà pas mal de choses. Voilà maintenant je suis pratiquement à jour, donc à moins d'avoir encore des idées d'ici demain, je vous souhaite un bon réveillon à tous et je vous donne rendez-vous en 2009 pour de nouveaux récits (plus réguliers!) de la fin d'Uppsala, de Bilbao, et d'Afrique du Sud, car c'est là-bas que je pars faire mes recherches de mémoires cet été!!!!!!!!

GROS BISOUS ET BONNE ANNEE 2009 A TOUS!

2 commentaires:

lolo a dit…

salut la multinationale
paysages magnifiques de suede mais il doit cailler
donc fevrier nous t'attendons les bras ouverts
gros bisous lolo et jj

augus a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.