vendredi 28 mars 2008

Casa Acogida

Cette semaine n'a pas ete toute rose au projet, en revenant mardi a Cusco j'ai appris pas mal de nouvelles assez tristes...
Deja durant mon stage 2 de mes petites preferees sont parties, l'une rentrant chez elle, l'autre ayant ete adoptee ( a 18 ans, c'est genial je trouve) par des amis de la directrice du foyer. Meme si c'est une bonne nouvelle, ca fait toujours un pincement au coeur de voir les petites partir. Une autre, la plus jeune (de 13 ans), a ete transferee dans un orphelinat ou elle vivra jusqu'a ses 18 ans.
Mais le plus gros a ete cette semaine: Mardi en venant au foyer apres mon weekend en Bolivie, j'ai appris que 2 petites ont ete transferees dans un orphelinat car elles s'etaient mal comporte (entre autres apparemment elles auraient profite du fait que Tamara, mon ancienne collegue volontaire, leur ait prete son telephone, d'ailleurs je vois pas pourquoi elle leur a prete mais bon pas de jugement ici, pour appeler un petit copain je ne sais pas ou pour $22 ce qui est enorme). Encore plus triste, 2 autres petites, dont une de mes preferees, ont fugue lundi soir: apparemment de retour a pied au foyer vers 19h30 apres une visite medicale, les 2 auraient profite d'etre les dernieres de la marche pour tourner dans une petite ruelle a un moment de non-attention des autres, et depuis on ne sait pas ou elles sont... Nous sommes tous tres inquiets car elles sont dans les rues de Cusco sans argent, sans vetements chauds et le soir il fait tres froid... La police a leur photo mais ne les a toujours pas retrouvees... croisons les doigts...

En plus Alexandra, ma preferee, est la seule qui a la chance d'aller au lycee, donc la seule a vraiment avoir une possibilite de futur au Perou, et seulement parce qu'elle etait en colere lundi matin pour je ne sais quelle raison, elle decide de fuir et gaspiller son futur, c'est vraiment dommage...

Car ici si on rate une annee d'ecole ou quoi, il est impossible de redoubler, c'est fini...

Une autre fille, Dina, que j'aimais beaucoup, est rentree hier dans sa famille, ce qui fait bien plaisir a voir entre toutes ces mauvaises nouvelles, elle etait tellement contente de partir!
Une autre petite, Yolanda, devrait egalement partir cette semaine, non pas dans sa famille mais dans la jungle avec une dame pour suivre une formation de guide touristique.
Son pere lui a rendu visite l'autre jour et lui a dit qu'elle ne pouvait pas rentrer chez elle, qu'il ne veut pas qu'elle revienne vivre avec lui. Tellement triste.... C'est dans ces moments la que je me rend compte a quel point ma vie est belle, que j'ai de la chance d'avoir la famille que j'ai, malgre les problemes que vivent toutes les familles.
Elle m'a raconte qu'elle souffrait de ce que son pere lui a dit, meme si elle pense que c'etait juste sous le coup de la colere apres avoir eu une conversation houleuse avec la directrice du foyer. Elle m'a egalement raconte qu'elle n'a pas de contacts avec ses freres et soeurs, et que son pere la battait, qu'elle se faisait du souci pour sa maman... Ca fait tellement de la peine d'entendre ca....

Neanmoins j'etais plutot "contente" car c'est la premiere fois qu'une petite se met a nu, parle de ses problemes avec moi. D'habitude quand les filles sont tristes elles ne disent rien, elles pleurent dansd mes bras mais ne voudront pas m'expliquer ce qu'il se passe dans leur tete, et moi je ne les pousse pas a me dire quoi que ce soit bien sur. Tout ce que je sais du passe de certaines petites je le sais en discutant avec Nathan, un autre volontaire canadien qui est la depuis l'an dernier et connait bien les filles et leurs problemes, et a pour projet de fonder un meilleur foyer que celui dans lequel on travaille.

Ainsi il m'a appris comment Sonia, la petite de 13 ans qui a ete transfere dans un orphelinat il y a 6 semaines environ n'a aucune famille et a ete achetee comme esclave sexuelle a 11 ans, ou comment Karoll, une petite qui a longtemps vecu dans la rue etait battue par son pere policier, qui est venu lui rendre visite il y a quelques temps avec d'autres amis policiers au refuge et ne lui a absolument pas adresse la parole... Quand je pense qu'il etait peut etre question il y a quelques semaines qu'elle retourne vivre avec lui quelle horreur!!!
Ou comment l'une des nouvelles petites, Christine, qui est arrivee il y a 2 semaines, serait peut etre enceinte d'un petit ami qui l'a viole.
Ana, une autre nouvelle qui cherche a fuir du foyer, est couverte de cicatrices au bras, je ne sais pas si elle s'est taillade les veines elle-meme ou subi des violences.
Ou bien Jovhana, une de mes preferees, qui est apparemment boulimique et personne ne dit rien, elle en rit elle-meme, trouvant ca normal de vomir apres les repas, et la directrice et l'assistance sociale (je sais pas si elle est vraiment assistante sociale mais bon c tout de meme grave) se moquent d'elle.

Si vous vous demandiez a quel type de projet je travaille, maintenant vous savez tout, c'est pas rose tous les jours...

1 commentaire:

ta petite maman a dit…

Karine courage!!en fait c'est à elles ce soir que je pense car c'est à elles qu'il faut du courage pour survivre après tout ce qu'elles ont vécu et dont l'avenir est encore loin d'être rose. Je suis sure que l'attention que tu leur apportes est précieuse pour elles.Ton message m'attriste car je sais que tu es malheureuse.
Karine attention à toi et protège toi car tu risques d'être confrontée à des situations dramatiques dans l'humanitaire. Entoure les et fais les sourire.
ta petite maman qui t'embrasse très fort